Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:14

robecq-001.jpg

robecq--a-001.jpg

Partager cet article
Repost0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 17:48

OGM

act 001
OGM : un projet de décret fixe à 0,1% le seuil de contamination imposant l'étiquetage des semences de maïs

Un projet de décret autorise la commercialisation sans étiquetage de semences de maïs contenant jusqu'à 0,1% d'OGM. Un seuil qui ne garantirait pas le respect du seuil permettant d'obtenir la mention "sans OGM" pour les aliments.

"Le gouvernement vient d'envoyer pour avis à la Commission européenne un projet de décret autorisant la commercialisation sans aucun étiquetage de semences de maïs contenant jusqu'à 0,1% d'organismes génétiquement modifiés (OGM), alors qu'actuellement la règlementation européenne refuse la moindre contamination OGM des semences conventionnelles dès le seuil de détection", a indiqué mardi 17 avril la Confédération paysanne, déplorant un "nouveau coup de force du gouvernement pour obliger les français à produire et consommer des OGM contre leur gré".

Selon la Confédération et Inf'OGM, fixer le seuil de contamination des semences à 0,1% ne permet pas de garantir que les récoltes issues de ces semences puissent respecter le seuil de présence fortuite d'OGM fixé lui aussi à 0,1% par l'arrêté de janvier encadrant l'étiquetage "sans OGM".

Le projet de décret envoyé par la France le 13 février "[précise] le seuil prévu à l'article 21 de la loi française sur les OGM de 2008", c'est-à-dire le niveau au dessus duquel il est obligatoire d'étiqueter les lots de semences contenant des semences génétiquement modifiées et en deçà duquel aucune mention n'est indiquée.

Pas de garantie de récolte "sans OGM

Le texte envoyé à la Commission, qui fait l'objet d'une concertation entre les ministères de l'Ecologie, de l'Economie et de l'Agriculture, introduit un cadre général pour l'étiquetage des semences et précise en annexe les seuils applicables aux "traces accidentelles ou techniquement inévitables présentes". L'annexe propose un seuil pour le maïs, seule culture OGM autorisée en Europe"Si les semences génétiquement modifiées trouvées ne sont pas autorisées commercialement, les lots ne pourront pas être commercialisés quelque soit la quantité en jeu", rappelle Inf'OGM.

Selon l'association, le seuil de 0,1% a été retenu en référence au décret du 31 janvier 2012 précisant les conditions d'affichage de la mention "sans OGM" pour les aliments et qui fixe le seuil de contamination à 0,1%. "Pour qu'il soit possible d'atteindre ce seuil [pour les aliments], la France ne pouvait donc pas fixer un seuil de contamination de semences supérieur à 0,1%", explique l'association, ajoutant qu'"elle aurait même dû, pour garantir ce seuil de 0,1% en sortie de champ, choisir un seuil inférieur pour les lots de semences".

"Les agriculteurs constatent régulièrement des taux de contaminations de leurs récoltes supérieurs à ceux des semences, même en l'absence de toute culture OGM à proximité de leurs champs", explique la Confédération paysanne, expliquant que "le taux d'OGM de semences contaminées s'additionnerait inévitablement aux contaminations des cultures non OGM par les cultures OGM voisines si elles étaient à nouveaux autorisées".

Elections en vue

Inf'OGM déplorent par ailleurs que l'élaboration des décrets relatifs à la loi sur les OGM de 2008 "[s'accélère] à quelques semaines des élections législatives", alors qu'ils sont "attendus depuis de nombreuses années". Et de rappeler la publication en janvier du décret sur l'étiquetage des aliments et la notification à la fin du même mois d'un projet d'arrêté précisant les règles de coexistence entre cultures génétiquement modifiées et cultures conventionnelles. Par ailleurs, Inf'OGM indique que "la Commission européenne [l'a] informé qu'il s'agit de la première notification, en provenance d'un Etat membre, de législation nationale concernant l'étiquetage des lots de semences".

Un avis partagé par la Confédération paysanne qui juge qu'"à la veille des élections, le gouvernement tente ainsi de satisfaire clandestinement les appétits de l'industrie semencière qui veut priver la population française de tout produit « sans OGM »".

Le syndicat agricole, appelle la Commission européenne "à refuser ce coup de force du gouvernement français destiné à rompre avec la sagesse de la réglementation européenne" et demande au prochain gouvernement de "respecter la volonté des français en refusant ce projet de décret". Il suggère que c'est l'une des seules façons d'amender le texte car "ni le Haut Conseil des biotechnologies, ni les agriculteurs, ni les consommateurs, n'ont été consultés ou informés de cette initiative".

Inf'OGM rappelle que la Commission européenne dispose de trois mois, soit jusqu'au 14 mai, "pour faire parvenir ses remarques à la France, pour que cette dernière revoie éventuellement sa copie". Quant à sa mise en œuvre, elle pourra intervenir après la mi-mai si la Commission ne fait aucune remarque.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:45

douriez-001.jpg

Retour sur AG et partenariat Conservatoire des Espaces naturels

 

Le partenariat avec le conservatoire a débuté il y a un peu plus de trois ans.

 

Les débuts

Vous nous aviez contacté il y a quelque temps à la recherche de pâtures pour conforter votre élevage d'Highlands Cattle. Je souhaitais savoir si vous cherchiez toujours des terrains. Nous travaillons depuis plus de deux ans maintenant à la restauration d'un marais sur la commune de Douriez, dans la vallée de l'Authie (gros chantier de coupe de peupliers) et nous envisageons maintenant la gestion "après coupe d'arbre" à compter de l'année prochaine. Ce marais est assez humide, avec une problématique assez classique de conservation des milieux ouverts et de limitation du développement de bosquets de saules. Nous envisagerions un pâturage sur une partie du site (un peu moins de 10 ha).Si la distance par rapport à votre ferme ne constitue pas une impossibilité majeure, je souhaiterais pouvoir discuter avec vous des possibilités de travail en partenariat, éventuellement sur le terrain. Julie-Anne JORANT - Responsable de sites Conservatoire des Sites Naturels du Nord et du Pas-de-Calais

 

La réflexion

Plusieurs rencontres sur le terrain on été nécessaires, au sein du comité de gestion des discussions ont eu lieu avec la maire propriétaire du site, avec les chasseurs, les pécheurs pour faire cohabiter les différents usages du marais avec les objectifs écologiques. Nous avons réfléchi ensemble avec Sandrine du conservatoire aux types de clôture, aux équipements pour attraper et abreuver les animaux pour les accès. La période de pâturage et le nombre d’animaux ont été calculés en fonction des objectifs de gestion. Une deuxième parcelle a été ajoutée à la gestion, une troisième est en réflexion

 

L’aboutissement

Ce samedi a eu lieu à Douriez l’AG du conservatoire, 150 personnes dans la salle, Madame le Maire fière de nous accueillir, l’équipe et les administrateurs du conservatoire, des habitants de Douriez, des élus, des acteurs de écologie, les présidents de la société de chasse et de pêche. Et même des Amapiens du Beau Pays consommateurs de bœufs Highlands élevés à Douriez. Le midi on s’est régalé avec une carbonnade Flamande d’Highlands préparé par Noël et Thomas les bouchers de la ferme. Pendant ce temps, 22 bœufs et génisses Highlands arrivaient de Borre par camion avec Laurent et Jean Marie. Nous les avons tous rejoints dans le marais l’après midi pour organiser le lâcher officiel de la 3èmesaison de pâturage.

La conclusion

Je trouve que c’est vraiment un beau projet, la boucle est bouclée, un ensemble ou tout le monde est content de ce partenariat :

-les Highlands qui sont vraiment heureuses dans ce milieu

-moi l’éleveur qui bénéficie de surface supplémentaires, qui élargis mon champ d’action et de connaissances au contact des acteurs de l’écologie

-les Amapiens qui consomment de la viande la plus naturelle qui soit et qui participe en même temps activement à la préservation et la restauration de l’environnement

-les chasseurs, les pécheurs, les habitants de Douriez qui voient revivre leur marais

- les promeneurs qui empruntent le chemin de randonnée, boivent un coup au café du village ou dorment au camping juste à côté

- le conservatoire qui peut être fier du travail accompli

 

 

Ce type de partenariat est exemplaire, global, partenarial, efficace, écologique et économique. De quoi faire un programme présidentiel…

Et pendant ce temps certains se désolent de ne pas pouvoir semer de maïs OGM…

WP 000082

 


Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:42

DSC04996

Dans les champs

Les cultures profitent également de cette rotation après les anciens parcs à cochons nous avons semé des féveroles et de l’orge qui profiteront de l’engrais naturel apporté par les animaux durant une année.

Les porcs ayant pour fâcheuse habitude de creuser fouiller retourner, il y a un gros travail pour préparer la terre et boucher les trous. Cela se fait à l’aide d’un décompacteur qui soulève le sol sans bouleverser les différents horizons et d’une herse rotative qui casse les mottes. Il y a cependant un avantage les parcelles après les porcs ont été nettoyées des rumex et autres racines envahissantes.

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:31

header-news

Enquête 'Natures' de l'Observatoire régional de la biodiversité Nord - Pas-de-Calais   
Avril-Mai 2012 Vous habitez dans le Nord - Pas-de-Calais et êtes sensible à l'environnement?
L'Observatoire  de la biodiversité s'intéresse à votre point de vue... Participez à l'enquête grandeur 'Natures' !
Lien vers l'enquête ici 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:20

 

une recette de notre Cocotte, histoire de redécouvrir ou découvrir son blog, mais c'est surtout les recettes qui m'intéresse

je suis sympa je vous donne les ingrédients à vous de découvrir la suite sur:http://lacocotte.nordblogs.com/tag/pie%20pommes-porc

vous remarquerez que notre Cocotte écrit dans la langue de Shakespeare

 

Ingrédients : 400 g de farine, 100 g de beurre, 100 g de saindoux, 1 œuf, 800 g de sauté de porc, 3 pommes à cuire (Suntan), 3 oignons, thym, sauge, laurier, 1 l de cidre brut, sel et poivre, huile

 

bonne lecture 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:16

DSC05345

Les cochons

C’est également la période de transhumance pour eux.

Comme tous les ans ils ont changé de parcelle. Gros travail pour l’équipe de la ferme. Préparer les clôtures des nouveaux parcs, déménager les cabanes, les nourrisseurs, les abreuvoirs, les cochons. C’est presque terminé, il reste juste la maternité à déplacer. Pour déplacer les cochons, on les enferme dans les cabanes avant leur réveil, puis on les fait monter dans un bac derrière le tracteur. Cette rotation des cochons en alternance avec les cultures est la base de mon système d’élevage. Cela permet de changer de microbisme, de remettre les animaux sur des parcours herbeux 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:11

quel-controle,-la-vache!!

 

4 steacks

1 bouillon

4 steacks hachés

1 roosbeef

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:08

WP 000065

 

Les vaches :

C’est la pleine période des vêlages, les conditions météo ont été favorables, cela permet aux petits veaux de bien démarrer. C’est également la pleine période des transferts Douriez la semaine dernière, Beuvry cette semaine, Lille la semaine prochaine.

J’ai acquis un nouveau petit taureau Starmax qui à un an. Je l’ai choisi pour ses origines génétiques et pour sa docilité. Il se promène au licol, la semaine dernière c’est lui qui nous a permis d’attraper les Highlands à destination de Douriez.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:05

marie-001.jpg

Marie Line trésorière de l’Amap a ouvert sa Biocoop à Longuenesse.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la-ferme-du-beau-pays.over-blog.com
  • : élevage de porcs et d'highlands certifié Bio 360 rue cayonque Borre 59190
  • Contact

Coordonnées

image001

Téléphone Grégory : 06 83 29 10 58
Courriel Wazemmes:lille@fermedubeaupays.fr
Courriel Borre:borre@fermedubeaupays.fr
Téléphone Président amap:
Courriel Amap : contact.CA@fermedubeaupays.fr
Courriel trésorier : contact.amap@fermedubeaupays.fr 


Recherche

Archives

A Travers La Presse